La conférence annuelle des responsables centraux et déconcentrés du ministère des Marchés publics s'est ouverte ce mercredi 28 janvier sous la présidence du ministre des Marchés publics, Abba Sadou dans l’enceinte de l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM) à Yaoundé. L’objectif est de donner aux services centraux et déconcentrés les instructions annuelles sur la consommation des crédits d'investissements pour la réalisation et le suivi des projets à réaliser.

« Reforme des marchés publics : consolidation des acquis et contribution à l’amélioration du taux de consommation des crédits d’investissements », tel est le thème de la conférence annuelle des responsables des services centraux et déconcentrés du ministère des marchés publics. C’est la troisième du genre depuis la création du ministère des Marchés publics le 09 décembre 2011.

De l’avis du ministre des Marchés publics Abba Sadou, cette conférence se déroule dans un contexte marqué par  la mise en œuvre du plan d’urgence Triennal adopté par le chef de l’Etat camerounais, Paul Biya. Les défis  portent sur l’accélération de la croissance économique et l’amélioration du niveau de vie des populations . L’exécution des projets structurants contenus dans le Document de Stratégies pour la Croissance et l’Emploi (DSCE). La construction des infrastructures dans le cadre de la préparation des Coupes d’Afrique des Nations (Can) 2016 et 2019.

Par ailleurs, le  ministre Abba Sadou souligne que depuis 2012, le taux de participation des maîtres d’ouvrages est en progression. Selon M. Abba Sadou, ces maîtres d’ouvrages ont l’obligation de faire de bonnes études au préalable, d’élaborer des dossiers d’appels d’offres de qualité et d’assurer la disponibilité des financements.

Pour ce qui  est de la gouvernance et la lutte contre la corruption , le discours du ministre Abba Sadou précise que les acteurs indélicats seront sanctionnés. De même qu’il n’a pas manqué de féliciter le ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (MINEPAT) et le ministère des Finances (MINFI) d’avoir mis à disposition du public dès le 31 décembre 2014, la programmation des marchés publics et la circulaire du budget de l’Etat.

Source CTRV

 

Follow Us

S'abonner à notre Newsletter
Rester informé
041195