Pdpp - Pndp : Le nécessaire portage

Dans le cadre des activités du Pdpp qu’il porte, le Programme national de développement participatif (Pndp) a réuni 131 participants à Kribi pour plancher sur l’avenir des peuples pygmées du Cameroun.

Par Martial Nepoue

Le Pndp est un programme multi-bailleurs permettant d’assister le gouvernement camerounais dans une optique de croissance et de création d’emplois pour un développement durable des communautés rurales. Il vise à définir et à mettre en œuvre des mécanismes pour responsabiliser les communes et leurs communautés à la base afin de les rendre acteurs de leur propre développement, ceci dans le cadre du processus progressif de décentralisation.

Ayant démarré en 2004 pour une phase de 04 ans dans 06 régions (Extrême-Nord, Nord, Adamaoua, Centre, Ouest, Sud), le Pndp a au préalable fait l’objet d’une évaluation environnementale conformément aux politiques de sauvegarde de la Banque mondiale. Celle-ci a débouché sur la production d’un cadre de gestion environnementale et sociale, lequel a été complété par un Plan de développement des peuples pygmées (Pdpp). L'objectif global de ce Plan est d’assurer que le processus de développement engagé favorise le respect total de la dignité, des droits de la personne et la culture des peuples autochtones. Au cours de la phase 1 du Pndp (2004-2009), le Pdpp a été testé dès 2007 dans neuf communes de la région du Sud, à savoir : Djoum, Oveng, Mintom, Niété, Akom II, Lokoundjé, Campo, Bipindi, Lolodorf. Il a été mis en œuvre conformément à un plan communal d’action structuré autour de cinq composantes : citoyenneté, éducation, agriculture, santé et dialogue intercommunautaire et sécurisation foncière. Le dispositif de mise en œuvre des activités était coordonné par une plateforme communale présidée par le Sous-préfet et regroupant toutes les parties prenantes impliquées, et bénéficiait de l’accompagnement d’un Organisme d’appui local (Oal). En raison de leur performance mitigée, ces Oal ont été par la suite remplacés par les consultants d’appui, puis par les responsables locaux du Minas.

Dans la région du Sud, cette première phase a permis d’enregistrer des résultats notables. Par ailleurs, au plan institutionnel, la plateforme mise en place à la faveur de cette opération se positionne de plus en plus comme un outil de mise en cohérence des interventions en faveur des Pygmées.

Avec l’entrée du Programme depuis 2010 dans sa deuxième phase caractérisée entres autres par l’extension des activités dans l’ensemble des régions du pays, la mise en place d’un système d’allocation, l’exécution du Pdpp s’est étendue, conformément au plan de couverture, à l’ensemble des communes abritant les peuples pygmées, portant ainsi le nombre total de communes à 31, soit 17 à l’Est, 11 au Sud et 03 au Centre. Le processus a démarré par l’élaboration du Pcd, intégrant un plan stratégique en faveur des pygmées pour les communes concernées.

Sur la base des leçons tirées de la mise en œuvre de la première phase au Sud, un nouveau dispositif mettant le responsable local des affaires sociales au centre du processus, a été convenu, lors d’un atelier organisé à Mbalmayo, en remplacement des Oal et des consultants. De même, une convention cadre de collaboration entre le Minepat et le Minas a été signée le 30 juillet 2012, entre autres pour la mise en œuvre du Pdpp.

Y faisant suite, les responsables des Services d’actions sociales (Sas) ont été désignés par le Mme Catherine Bakang Mbock par Décision N° 002/Minas du 09 avril 2013 dans les 31 communes bénéficiant de la mise en œuvre du Pdpp - Pndp. A la faveur de cette Convention et de la décision susvisée, les responsables de Sas ont été mis à contribution pour l’information, la recherche de consentement, la collecte des données de base dans les villages pygmées, puis l'actualisation des plans d'action communaux du Pdpp dans le cadre d’ateliers communaux qui se sont déroulés dans les 3 régions sur la période allant du 16 mai au 21 juin 2013.

Cette première série d'activités a fait ressortir non seulement, un besoin d’imprégnation des chefs de service de l’action sociale sur les procédures et stratégies de mise en œuvre, mais aussi de renforcement de leurs capacités d’intervention, ainsi que d’harmonisation du contenu et des outils à développer pour la mise en œuvre des activités identifiées.

 


Sur le même sujet

Mappappy : mode d’emploi

Sciences : l’origine des Pygmées révélée

Diversité génétique : la faute aux facteurs socioculturels

 

Actualités Cameroun

  • 1
  • 2
Prev Next

gestion-des-dechets-tam-tam-mobile-20-ans-dans-les-ordures-de-yaounde

gestion-des-dechets-tam-tam-mobile-20-ans-dans-les-ordures-de-yaounde

Gestion des déchets  « Tam Tam Mobile », 20 ans dans les ordures de Yaoundé  Cette ONG créée en 1997 a fait de la collecte de ordures ménagères et de l’assainissement sa passion pour la protection de l’environnement à tel enseigne qu’il est devenu une identité remarquable dans les quartiers de Yaoundé, la capitale politique du Cameroun.    Si vous vous désirez voir un cliché noir sur blanc du niveau d’insalubrité de la ville de Yaoundé prenez rendez-vous avec Simon Pierre...

Lire la suite ...

projet-colb-le-pndp-aux-cotes-d-afroleadership

projet-colb-le-pndp-aux-cotes-d-afroleadership

Projet COLB Le PNDP aux côtés d’AFROLEADERSHIP Le Coordonnateur National du PNDP, Marie Madeleine Nga, a présidé le 10 mars 2016 l’atelier de lancement officiel du projet « Cameroon Open Local Budgets » (COLB), en présence du Directeur de la Comptabilité Publique, Serge Abouem, et de la présidente de la Plateforme Nationale des Organisations de la Société Civile (PLANOSCAM), Christine Andela. Une quarantaine de participants et une vingtaine de journalistes ont pris part à cette cérémonie qui a vu...

Lire la suite ...

meilleures-villes-africaines-yaounde-et-douala-mal-notees

meilleures-villes-africaines-yaounde-et-douala-mal-notees

Meilleures villes africaines Yaoundé et Douala ne font pas « bon vivre » Les deux principales villes du Cameroun occupent le milieu du classement en Afrique alors qu’elles se rapprochent de la queue des 230 pays considérés par le classement 2016 du cabinet Mercer.  Suivant le classement 2016 des villes africaines où il fait bon vivre publié par le cabinet conseil Mercer, les deux principales villes du Cameroun sont très mal classées. Yaoundé et Douala se retrouvent au milieu de...

Lire la suite ...

pndp-iii-la-directrice-pays-de-la-banque-mondiale-dans-l-adamaoua

pndp-iii-la-directrice-pays-de-la-banque-mondiale-dans-l-adamaoua

PNDP III La Directrice Pays de la Banque Mondiale dans l’Adamaoua Sept mois après son arrivée au Cameroun, Elisabeth Huybens, Directrice des Opérations de la Banque Mondiale au Cameroun, a effectué une visite des réalisations du PNDP dans la région de l’Adamaoua du 22 au 24 février 2016. Cette mission survient alors qu’elle a signé le 03 février 2016 avec le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (MINEPAT), tutelle du PNDP, l’Accord de...

Lire la suite ...

pndp-iii-l-accord-de-credit-ida-signe

pndp-iii-l-accord-de-credit-ida-signe

PNDP III L’Accord de crédit IDA signé Sobriété, rapidité et solennité sont les maîtres mots qui peuvent résumer la cérémonie du 03 février 2016 au ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (MINEPAT). L’acte de naissance officiel de la phase III a été conclu, à l’occasion de la signature de l’Accord de financement partiel de la troisième phase du Programme National de Développement Participatif (PNDP). Suite au décret d’habilitation N°2016/021 du 19 janvier...

Lire la suite ...

himo-pndp-l-afd-en-supervision-dans-l-extreme-nord

himo-pndp-l-afd-en-supervision-dans-l-extreme-nord

HIMO-PNDP L’AFD en supervision dans l’Extrême Nord Hervé Conan, directeur de l’Agence Française de Développement (AFD) au Cameroun, a effectué du 03 au 05 février 2016 une visite de travail dans la région de l’Extrême Nord. Au menu de son séjour une rencontre avec les maires, l’Ong international d’accompagnement et les prestataires impliqués dans la mise en œuvre de l’opération à Haute intensité de main d’œuvre (HIMO) dans le cadre du PNDP. En outre, le directeur de...

Lire la suite ...

Actualités Afrique

Actualités Monde

No result...

Dernières Parutions

Espace Communal

Dossiers et Enquêtes

Trajectoires

Newsletter

   Partenaires
  Logo success
  Afroleadership
  Logo Btap
  CGLUA
  Zenü Network
  LEDNA
  RAJFIL
  Caddel
  pndp
  Feicom
  CVUC
  PDUE
  cityminded
  refila
JT Fixed Display