Forum urbain mondial: Medellin s'ouvre au monde

Le 7ème Forum urbain mondial s’est tenu du 5 au 11 avril 2014 dans la ville de Medellin en Colombie. Une occasion de préparer l’agenda mondial de développement post 2015.

Par Pierre Nka

25.000 participants venus de 164 pays ont été accueillis dans la ville de Medellin à l’occasion du 7ème du Forum urbain mondial, la principale conférence internationale sur le développement urbain organisée depuis 2002 par ONU-Habitat. Cette initiative biennale tenue dans la seconde ville de la Colombie visait à promouvoir la participation active des partenaires  du programme pour l’habitat et d’autres programmes internationaux  pertinents, fonds et agences internationales, et par là même à  les intégrer dans l’identification des nouveaux défis, le partage d’expériences, l’échange de bonnes pratiques et de politiques vertueuses.

Pour cela, le Forum a rassemblé des participants pluridisciplinaires au rang desquels les gouvernements locaux, nationaux,  régionaux, les ONG, les organisations communautaires, des experts/ professionnels, instituts de recherche et universités, le secteur  privé, les banques de développement, les fondations, la presse, les organisations des Nations Unies, d’autres agences internationales, etc.

C’est le Centre des Expositions de la Ville,  Plaza Mayor, qui a accueilli les participants durant six jours d’échanges et de discussion autour du  thème de la conférence: « L’équité urbaine dans le développement des villes pour la vie ». Une thématique qui résume à elle seule le caractère de la ville de Medellin. En effet, la ville est citée en exemple au niveau mondial de transformation urbaine par la politique d’urbanisme social.

Un laboratoire urbain

Faisant, ainsi aux dires des organisateurs que Medellin est un laboratoire urbain pour les participants. La ville de Medellin s’est donc montrée durant le Forum comme un exemple tant sur les aspects physiques que dans la structuration des institutions. L’un des points qui retient aussi l’attention des visiteurs et des participants dans cette ville réputée jusqu’en 1993 comme une ville criminelle est la priorité donnée aux communautés vulnérables en leur offrant des solutions pour une mobilité accessible, une gouvernance inclusive, une éducation de qualité, la reconquête de l’espace public ou des espaces verts.

Une montée en puissance de cette ville qui tranche avec les réalités des années 70. A cette époque, la population de Medellín s’est trouvée multipliée par 10, avec pour conséquence la précarité et une exclusion bien marquée de la majorité des habitants. Ce sont les plus  vulnérables qui ont eu à subir le contrecoup du déclin de  l’industrie, suite à la disparition du réseau ferré qui reliait les contreforts des Andes à la Magdalena et aux ports du monde  entier.

Un isolement économique  exacerbé par la ségrégation,  l’iniquité et les conflits dans la ville. L’avenir de la ville s’en est alors trouvé davantage compromis par les années 1980 dominées par le trafic de drogue  et l’illégalité, qui auront fait d’innombrables victimes et laissé en héritage une crise généralisée de la gouvernance.  Les années glorieuses de la ville débuteront par une guerre totale pour démanteler les cartels de la drogue. L’apogée de ce bond en avant est marqué en 2003 par la neutralisation des Forces Armées Révolutionnaires de Colombie (FARC). En même temps, un nouveau maire a été placé à la tête de la ville avec pour ambition d’élaborer un Projet stratégique visant  l’édification d’une aire métropolitaine en 2015.

Aujourd’hui, cette vision de développement urbain hisse la ville de Medellin au trio de tête des villes les plus innovantes du monde. Suscitant au passage des convoitises. Votre journal vous plonge, au lendemain de la tenue du  7ème Forum urbain mondial, au cœur du modèle de développement urbain de cette ville de l’Amérique Latine qui rompt avec les clichés de la plupart des villes du Sud.

 

Actualités Cameroun

  • 1
  • 2
Prev Next

gestion-des-dechets-tam-tam-mobile-20-ans-dans-les-ordures-de-yaounde

gestion-des-dechets-tam-tam-mobile-20-ans-dans-les-ordures-de-yaounde

Gestion des déchets  « Tam Tam Mobile », 20 ans dans les ordures de Yaoundé  Cette ONG créée en 1997 a fait de la collecte de ordures ménagères et de l’assainissement sa passion pour la protection de l’environnement à tel enseigne qu’il est devenu une identité remarquable dans les quartiers de Yaoundé, la capitale politique du Cameroun.    Si vous vous désirez voir un cliché noir sur blanc du niveau d’insalubrité de la ville de Yaoundé prenez rendez-vous avec Simon Pierre...

Lire la suite ...

projet-colb-le-pndp-aux-cotes-d-afroleadership

projet-colb-le-pndp-aux-cotes-d-afroleadership

Projet COLB Le PNDP aux côtés d’AFROLEADERSHIP Le Coordonnateur National du PNDP, Marie Madeleine Nga, a présidé le 10 mars 2016 l’atelier de lancement officiel du projet « Cameroon Open Local Budgets » (COLB), en présence du Directeur de la Comptabilité Publique, Serge Abouem, et de la présidente de la Plateforme Nationale des Organisations de la Société Civile (PLANOSCAM), Christine Andela. Une quarantaine de participants et une vingtaine de journalistes ont pris part à cette cérémonie qui a vu...

Lire la suite ...

meilleures-villes-africaines-yaounde-et-douala-mal-notees

meilleures-villes-africaines-yaounde-et-douala-mal-notees

Meilleures villes africaines Yaoundé et Douala ne font pas « bon vivre » Les deux principales villes du Cameroun occupent le milieu du classement en Afrique alors qu’elles se rapprochent de la queue des 230 pays considérés par le classement 2016 du cabinet Mercer.  Suivant le classement 2016 des villes africaines où il fait bon vivre publié par le cabinet conseil Mercer, les deux principales villes du Cameroun sont très mal classées. Yaoundé et Douala se retrouvent au milieu de...

Lire la suite ...

pndp-iii-la-directrice-pays-de-la-banque-mondiale-dans-l-adamaoua

pndp-iii-la-directrice-pays-de-la-banque-mondiale-dans-l-adamaoua

PNDP III La Directrice Pays de la Banque Mondiale dans l’Adamaoua Sept mois après son arrivée au Cameroun, Elisabeth Huybens, Directrice des Opérations de la Banque Mondiale au Cameroun, a effectué une visite des réalisations du PNDP dans la région de l’Adamaoua du 22 au 24 février 2016. Cette mission survient alors qu’elle a signé le 03 février 2016 avec le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (MINEPAT), tutelle du PNDP, l’Accord de...

Lire la suite ...

pndp-iii-l-accord-de-credit-ida-signe

pndp-iii-l-accord-de-credit-ida-signe

PNDP III L’Accord de crédit IDA signé Sobriété, rapidité et solennité sont les maîtres mots qui peuvent résumer la cérémonie du 03 février 2016 au ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (MINEPAT). L’acte de naissance officiel de la phase III a été conclu, à l’occasion de la signature de l’Accord de financement partiel de la troisième phase du Programme National de Développement Participatif (PNDP). Suite au décret d’habilitation N°2016/021 du 19 janvier...

Lire la suite ...

himo-pndp-l-afd-en-supervision-dans-l-extreme-nord

himo-pndp-l-afd-en-supervision-dans-l-extreme-nord

HIMO-PNDP L’AFD en supervision dans l’Extrême Nord Hervé Conan, directeur de l’Agence Française de Développement (AFD) au Cameroun, a effectué du 03 au 05 février 2016 une visite de travail dans la région de l’Extrême Nord. Au menu de son séjour une rencontre avec les maires, l’Ong international d’accompagnement et les prestataires impliqués dans la mise en œuvre de l’opération à Haute intensité de main d’œuvre (HIMO) dans le cadre du PNDP. En outre, le directeur de...

Lire la suite ...

Actualités Afrique

Actualités Monde

No result...

Dernières Parutions

Espace Communal

Dossiers et Enquêtes

Trajectoires

Newsletter

   Partenaires
  Logo success
  Afroleadership
  Logo Btap
  CGLUA
  Zenü Network
  LEDNA
  RAJFIL
  Caddel
  pndp
  Feicom
  CVUC
  PDUE
  cityminded
  refila
JT Fixed Display