Disparité : Un développement « blanc » et « noir »

Dans l’ensemble des variables retenues par le Cabinet PwC, les pays de l’Afrique du Nord ont de l’avance sur les autres zones géographiques du continent.

Le caire

En termes d’infrastructures, Le Caire occupe la première place en Afrique. Son score est d’ailleurs bien en avance des autres villes africaines considérées dans l’étude. Il s’agit respectivement par ordre décroissant de Tunis, Johannesburg, Casablanca, Alger, Accra, Nairobi, Lagos, Addis-Abeba, Kampala, Dakar, Abidjan, Kigali, Lusaka, Dar es Salaam, Douala, Antanarivo, Maputo, Kinshasa, Luanda. Cette dernière ville occupe la dernière position suivant cette étude qui montre les opportunités des principales villes du continent. Concernant le capital humain, il faut aller voir dans la ville de Tunis. Cette ville est immédiatement suivie par Le Caire tandis que les villes de Luanda, Maputo et Antananarivo occupent les derniers rangs. C’est Casablanca qui fait figure de favori lorsqu’on considère le développement économique des villes africaines. Après suivent Tunis, Johannesburg, Le Caire, Accra, et Lagos.

L’évolution démographique est plus marquée dans la ville de Kampala. Le Caire et Dares Salaam complète le trio de tête. Lorsqu’on fait un classement sous régional, Le Caire qui occupe la première place sur la scène africaine est suivi dans sa zone géographique par Tunis, Casablanca et Alger. En Afrique Australe, Johannesburg, qui occupe la 3ème position en termes d’opportunité africaine, domine sa sous-région devant Lusaka et Maputo. Nairobi, Addis-Abeba tiennent la barque en Afrique de l’Est. Les deux villes sont suivies par Kampala, Dar es Salaam, et Antananarivo. En Afrique de l’Ouest, Accra, 6ème place au niveau africain est suivi de Lagos. Talonnées par les progrès réalisés par Dakar et Abidjan. En Afrique Centrale, la ville de Douala qui occupe la 16ème position au niveau africain domine sa sous-région devant la ville de Kinshasa et Luanda qui occupe la dernière position lorsque les experts de PwC font la somme des scores obtenus par les différents pays à partir de 29 variables. Le score le plus élevé est 439 pour Le Caire et 198 pour Luanda. La ville de Douala a obtenu un score de 270 points

Pierre Nka

 Sur le même sujet


Perspective d’urbanisation de l’Afrique : Dar es Salaam en tête

Infrastructure de base : Douala la honte en matière de communication

 

Dernières Parutions

Newsletter

   Partenaires
  Logo success
  Afroleadership
  Logo Btap
  CGLUA
  Zenü Network
  LEDNA
  RAJFIL
  Caddel
  pndp
  Feicom
  CVUC
  PDUE
  cityminded
  refila
JT Fixed Display