Partenaire Local AIMF

Research | Policy | Advocacy

Forum National de suivi de la gouvernance publique au Cameroun

Le Forum Politique National de suivi de la gouvernance publique a été organisé à Yaoundé à l’hôtel Merina, le 17 novembre 2022. Il puise son essence dans le cadre de la mise en œuvre de l’action « Renforcement de la gouvernance budgétaire pour la fourniture des services de base durable dans le respect de la préservation de l’environnement » portée par le consortium ADIN, AfroLeadership, CRADEC, DMJ et Transparency International Cameroon, financée par la Délégation de l’Union Européenne au Cameroun.  L’objectif du forum était de dialoguer sur les faits, les tendances et les impacts des différentes thématiques du projet sur les Objectifs de Développement Durable.

Pour ce forum, Afroleadership a édifié près de 70 participants (issus de l’assemblée nationale, de l’administration publique, des collectivités territoriales décentralises, de la société civile, des médias, …) sur la thématique « Comprendre l’ouverture des données comme catalyseur de la transparence dans les contrats publics ». Cette présentation a été faite par M. Victor Bertrand WAMBA Directeur des Technologies Civiques, sous la modération de M. Théodore Aimé MOUCHINGAM Responsable des Droits Digitaux. Cette présentation en quatre parties a permis de parcourir les thèmes suivants : (i) Présentation des données ouvertes, (ii) Présentation de l’Open Contracting Data Standard (OCDS) promu par Open Contracting Partnership (OCP), (iii) Présentation des plateformes réalisées par le Ministère des marchés publiques, l’agence de régulation des marchés publiques ainsi que leur limite et (iv) Présentation des fonctionnalités de la plateformes de commande publique conçue par AfroLeadership. Enfin, AfroLeadership a également présenté ses contributions dans ce domaine.

Dans le cadre des échanges, des clarifications ont été apportées aux différentes préoccupations des participants sur la difficulté à accéder aux données publiques, les mécanismes d’alimentation de la plateforme en données et la démarche de collaboration avec les administrations productrices de données. Il a été rappelé que le plaidoyer pour la loi d’accès à l’information devrait se poursuivre, pour la levée de cet obstacle à l’ouverture des données au Cameroun.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Transparency, Accountability, Responsability and Citizen Participation... Join our community now to start making a difference.