Partenaire Local AIMF

Research | Policy | Advocacy

Gouvernance minière : Afroleadership présent à la formation du PASIE

(11 Octobre 2021) L’organisation Afroleadership a pris part à l’atelier local de formation organisé par le Projet d’Amélioration de la Surveillance de l’Industrie Extractive en Afrique Francophone Subsaharienne (PASIE).  Le renforcement de capacité porte sur « le rôle des OSC dans la capitalisation des opportunités économiques liées à l’exploitation minière ». L’activité se déroule du 11 au 13 octobre 2021 à Yaoundé.

Activité institutionnelle, elle est organisé sous l’égide des Services du Contrôle Supérieur du Cameroun en collaboration avec le Conseil Régional de Formation des Institutions Supérieures de Contrôle des Finances Publiques d’Afrique Francophone Subsaharienne (CREFIAF). À côté d’autres parties prenantes nationales à la surveillance de l’industrie extractive au Cameroun, Guy Merlin Tatchou, expert en Open Data représente Afroleadership, en même temps Theodore Mouchingam, le Chargé de Programme Droits de l’Homme à AfroLeadership.

Objectif de la formation

Il est question de « permettre aux membres des organisations de la société civile (OSC), des parlementaires et des personnels des Chambres des mines, d’acquérir les connaissances approfondie sur diverses opportunités qu’offre la chaîne de valeurs minières depuis l’exploration à la fermeture de la mise en passant par la construction ou l’aménagement et l’exploitation d’une mine afin qu’elles jouent activement et pleinement leur rôle de plaidoyer et de sensibilisation pour une meilleure capacitation desdites opportunités économiques par les communautés décentralisées locales abritant les activités minières. »

Attentes

Plus spécifiquement, le rôle des OSC est attendu au niveau de la cartographie des activités d’exploration et de développement d’un gisement avec les opportunités économiques et d’emplois qui s’y rattachent, ainsi que les intervenants du maillon. Bien plus, il faut pousser la cartographie au niveau des activités de production, de traitement, de valorisation et ou de transformation de minerai ou des produits miniers. Tout ne s’arrête pas là. La formation promène les OSC autour des activités relatives à la réhabilitation ou à la restauration et la fermeture des sites miniers.

Formateurs

Côté formateurs, deux experts de l’industrie extractive du PASIE sont à la manœuvre. Il s’agit de Léondide Mupepele. Son implication dans l’exploitation minière remonte à 1985. Il a parcouru la République démocratique du Congo de fond en comble à toutes les strates étatiques comme continentales. Le Pr. Théophile Ndougsa Mbarga, l’expert du secteur extractif auprès du PASIE partage aussi son expérience.  Elle transcende les frontières africaines puisqu’il est membre affilié de l’Ordre australien des ingénieurs des Mines et de la Métallurgie après de poste de haut niveau dans le secteur au Cameroun.

DirCom Afroleadership 

Share on facebook
Share on twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *